Libye : Kadhafi prêt à tous les crimes

Amplify’d from www.ladepeche.fr

Libye : Kadhafi prêt à tous les crimes

Kadhafi a appelé ses partisans à prendre les armes, enfonçant la Libye dans une guerre civile sanglante. Il fait tirer sur les manifestants. La condamnation est unanime sur la scène internationale.

Hier à Benghazi, des Libyens opposés au régime de Kadhafi montraient les armes et munitions dérobées aux soldats./Photo AFP

La guerre civile en Libye est en train de tourner au carnage. Hier soir, Kadhafi a harangué ses partisans en leur annonçant qu’il leur ouvrirait les dépôts d’armes s’il le fallait (voir ci-contre). Les forces loyales au régime libyen ont tiré sur des manifestants dans la capitale faisant au moins deux morts, après la prise de contrôle de l’Est du pays par l’opposition. Au onzième jour de la révolte sanglante contre le pouvoir chancelant, la contestation s’étend de l’ouest de Tripoli à Benghazi dans des villes côtières ou proches des côtes de la Méditerranée. Les morts ne se compteraient plus par centaines mais par milliers selon ambassadeur adjoint de la mission libyenne à l’ONU, Ibrahim Dabbashi, qui a fait défection. Dans Tripoli, les combats font rage encouragés par Kadhafi qui a demandé à ses troupes de prendre les armes. « Les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur des manifestants sans distinction. Il y a des morts dans les rues », a indiqué un habitant. « Ils tirent sur des civils sans armes qui sortent de la prière », a déclaré un habitant du quartier résidentiel de Ben Achour.

La télévision libyenne a démenti des morts à Tripoli et a montré, en plan serré, des partisans de Kadhafi rassemblés. La milice disposerait de 9 000 combattants, de chars et d’avions, selon des informations non confirmées. Dans l’est du pays, à Tobrouk, un millier de personnes brandissant des drapeaux de la monarchie du roi Idriss Senoussi, qui s’est imposé comme un symbole de l’insurrection, ont manifesté. « Libye libre, Kadhafi dehors », ont-ils lancé. Musratha, troisième ville du pays à 150 km à l’est de Tripoli, a été désertée par les loyalistes à Kadhafi, mais des combats ont eu lieu sur une base aérienne proche qui ont fait de nombreux morts, selon un habitant. A l’ouest de Tripoli, dans la ville de Zawiyah (60 km), les combats entre opposants et partisans du régime ont fait « plus de 35 morts, peut-être même 50 », a affirmé le porte-parole de la Ligue libyenne des droits de l’Homme. L’un des fils du leader libyen, Seïf al-Islam, a affirmé que sa famille resterait coûte que coûte en Libye.

à l’étranger, l’indignation s’amplifie. « M. Kadhafi doit partir », a déclaré Nicolas Sarkozy en visite à Ankara. Paris et Londres ont proposé au Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution prévoyant « un embargo total sur les armes », « des sanctions », et une « saisine de la Cour pénale internationale pour crime contre l’humanité », selon Michèle Alliot-Marie. Décidés à faire plier le colonel, les Etats-Unis ont annoncé qu’ils se dirigeaient vers des sanctions multilatérales et unilatérales à l’encontre du régime libyen

Les délires du « guide »

Hier Kadhafi a prononcé un discours belliqueux devant ses supporters à Tripoli. « Nous allons nous battre et nous les vaincrons », a-t-il lancé à la foule. « S’il le faut, nous ouvrirons tous les dépôts d’armes pour armer tout le peuple », a-t-il menacé, s’exprimant depuis des remparts surplombant la place Verte. Le peuple libyen « aime Kadhafi », a-t-il affirmé, demandant à ses partisans de se préparer à « défendre la Libye ».

« La vie sans dignité n’a aucune valeur, la vie sans drapeaux verts n’a aucune valeur », a-t-il dit, ajoutant : « Chantez, dansez et préparez-vous ». Alors que le « guide » brandissait régulièrement le poing vers la foule, ses partisans scandaient : « N’ayez pas peur pour la Libye, tant que Kadhafi s’y trouve » et « Dieu, Mouammar, Libye et c’est tout ».

Le chiffre : 9 000

miliciens> seraient au service de Kadhafi. Ils disposeraient de chars et d’avions.

« Nous allons nous battre et nous les vaincrons. Le peuple libyen aime Kadhafi. »

Mouammar Kadhafi, chef d’Etat de la Libye

Read more at www.ladepeche.fr

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s